Leader
Anne Sourdril
Session
2020
Co-leader(s)
Luc Barbaro
Title
Sonatas 3
Abstract
Ce projet fait suite aux recherches exploratoires menées entre 2018 et 2019, qui ont montré que l’enregistrement automatisé des paysages sonores sur des gradients d’anthropisation permettait d’aborder des questions explorées au sein de l’OHMI Pima County concernant notamment les impacts environnementaux des pratiques minières. L’écoacoustique appliquée à l’échelle des paysages est un outil pertinent pour évaluer la réponse des socio-écosystèmes aux changements locaux, régionaux ou globaux. Nous cherchons ici à comprendre comment les paysages sonores aident à caractériser l’état d’un écosystème dans un contexte de forte mutation et (2) comment les communautés locales perçoivent ces écosystèmes et leurs changements au travers de leurs environnements sonores. L’ecoacoustique nous permet de mesurer l’impact de l’anthropisation, et notamment des pratiques extractives, sur la diversité acoustique et de caractériser la biodiversité animale et sa dynamique à des échelles spatiales et temporelles larges. L’étude des paysages sonores nous renseigne également sur les différentes connaissances écologiques locales et les perceptions de l’environnement par les sociétés dans des territoires marqués par des usages divers, parfois antagonistes mais tous essentiels au développement économique de la région (activités minières, récréatives, écologiques, birdwatching etc.). Elle permet d’appréhender les manières de concevoir les enjeux écologiques associés aux changements. Sonatas abordera les questions de multifonctionnalité des paysages et les conflits d’usage associés et répondra à des demandes sociales locales en termes de développements des territoires. Les chercheurs de Sonatas qui s’intéressent à ces questions dans un réseau de projets en Europe et aux USA, élaboreront un programme plus ambitieux à l’horizon 2021.
Project type
Projet OHM
OHM(s) involved
  • Pima County
Disciplines
Anthropologie, Écologie, Géographie
Image (put here just a single image)EN DEV

Leader

Anne
Sourdril
Ethnologue, chargée de recherche au CNRS, Anne Sourdril est membre du Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition des Espaces (UMR 7533 Ladyss) et coordonne le programme ANR JCJC SHS 1 PIAF (2014-2017). Ses recherches portent principalement sur les dynamiques des systèmes socio-écologiques en contexte de changements environnementaux sur le long terme. Elle travaille plus précisément sur les processus d’écologisation de l’espace, la multiplication des mesures de protection et de conservation de la nature ou de la biodiversité et la reconfiguration des territoires. Elle s'intéresse aux dynamiques de cette biodiversité et des savoirs et représentations associées (place des savoirs locaux, savoirs gestionnaires, savoirs scientifiques dans les programmes de conservation) et aborde ces questions dans des programmes de recherche interdisciplinaires et comparatifs. Ses terrains de recherche se situent dans le Sud-ouest de la France et dans l’Ouest de la Caroline du Nord (terrain du programme de recherche Coweeta Long Term Ecological Research).

Participants

Luc
Barbaro
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Luc Barbaro is a researcher at INRA and University of Toulouse (UMR Dynafor), France. He is a conservation ecologist and biogeographer studying bird, bat and insect communities in fragmented forest landscapes. He is especially interested in linking bird and bat conservation to the ecosystem services they provide to forest and agro-ecosystems by regulating insect herbivory. He favours community- and trait-based approaches to study the effects of land use changes on bird and bat diversity, and has recently supervised two PhDs on bat and bird ecology using large-scale passive acoustic monitoring. He authored 44 scientific articles to date and participated in more than 20 research projects in France, Europe and New Zealand.
https://scholar.google.fr/citations?user=pyopAQ0AAAAJ&hl=fr
Emilie
Andrieu
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Emilie Andrieu est chercheuse à l'UMR Dynamiques et écologie des paysages agro-forestiers (Institut National de la Recherche Agronomique à Toulouse). Docteur en écologie, Emilie Andrieu travaille sur la dynamique spatiale sur le long terme des éléments boisés dans les paysages agriforestiers (petites forêts, haies, arbres isolés, lisières, …). Elle étudie comment ces structures et leur dynamique influence certains processus écologiques impliqués dans des services écosystémiques (biodiversité, régulation des ravageurs des cultures, pollinisation, dissémination)
Meredith
Welch-Devine
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Meredith Welch-Devine est directrice adjointe du Center for Integrative Conservation Research et, depuis 2011, directrice des “Interdisciplinary and Innovative Initiatives” pour la Graduate School de l’Université de Géorgie (Etats-Unis). Elle utilise dans le cadre de ses recherches les démarches de l’écologie politique pour étudier la mise en place des politiques de conservation et pour comprendre comment l’exurbanisation et les changements démographiques contemporains affectent la façon dont les populations interagissent avec leurs environnements. Ses terrains de recherche se situent plus particulièrement dans le Pays de Soule (Pyrénées-Atlantiques — France) et dans l’Ouest de la Caroline du Nord (Etats-Unis) au sein de la region d’étude duCoweeta Long Term Ecological Research project (Coweeta LTER). Sa thèse a porté sur la mise en œuvre de Natura 2000 et la transformation de la gestion de propriété collective dans le Pays Basque. Au travers de ses...
Clelia
Sirami
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Clélia Sirami est écologue, chargé de recherche INRA au sein de l’UMR 1201 DYNAFOR (Dynamiques et Écologie des Paysages Agriforestiers). Ses recherches se situent à l’interface entre écologie des paysages, écologie des communautés et écologie de la conservation. Elle s’intéresse à l’impact des changements globaux sur les paysages, la biodiversité et les services écosystémiques. Elle a travaillé sur l’impact des changements d’utilisation des terres et des changements climatiques sur les paysages et la diversité des oiseaux en région Méditerranéenne et dans les savanes du sud de l’Afrique. L’objectif de ses recherches actuelles est d’identifier des compromis spatialisés entre services écosystémiques de la biodiversité dans les paysages agricoles. Elle a notamment coordonné le projet Biodiversa FarmLand sur le rôle de l’hétérogénéité des cultures pour la biodiversité et les services écosystémiques.
Christine
Raimond
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Géographe, directrice de recherche CNRS affectée à l'UMR Prodig (Paris), Christine Raimond mène des recherches sur les usages concurrentiels pour l’accès à l’espace en zone rurale (usages conflictuels, problématiques foncières, histoire des paysages, participation dans les projets de conservation de la nature). Elle a coordonné plusieurs programmes de recherche pluridisciplinaire sur les paysages et la biodiversité en Afrique centrale. sur Depuis quelques années, elle étudie plus précisément les relations entre diversité biologique (gènes, variétés, espèces, écosystèmes) en agriculture, changements globaux et territoires. La perception des changements par les acteurs fournit l'une des clés de compréhension des indicateurs utilisés pour décrire ces changements à différentes échelles tenant compte des savoirs vernaculaires, scientifiques et "experts".
Eric
Garine
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Éric Garine, ethnologue, se consacre à l’étude des phénomènes anthropologiques qui se situent à l’interface de la biologie et de la culture, dans le cadre d’une collaboration pluridisciplinaire avec les spécialités des sciences de la vie. Fondée sur des travaux de terrain en Afrique centrale (Cameroun), auprès de différents groupes ethniques, son approche inclut l’analyse des connaissances sur la nature, des modes de subsistance (en particulier l’agriculture) et l’alimentation. Pour ces différents objets, l’étude des systèmes de connaissances que les sociétés ont mis au point à propos des phénomènes biologiques qui les entourent et le parti qu’elles en tirent — l’étude des « savoirs populaires » — constituent le pivot de la démarche. Ces recherches s’inscrivent dans le courant général de l’étude de la dynamique des relations entre les sociétés et leurs environnements. Elles intègrent la prise en compte des phénomènes...
Marc
Deconchat
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Marc Deconchat is a dedicated community and landscape ecologist and head of Dynafor team at INRA Toulouse, France. He is studying relationships between biodiversity and forest management in small isolated woodlands of south-western France, and he is now involved in large pan-European projects looking at functional biodiversity and ecosystem services across various types of forests and agro-ecosystems. He is also interested in agro-ecology and interdisciplinary research at the edge between ecological and social sciences.
https://scholar.google.fr/citations?user=wSSvLcEAAAAJ&hl=fr
Clélia
Bilodeau
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Clélia Bilodeau, géographe, est Maître de Conférences à l'Université Paris Diderot. Ses principaux thèmes de recherche portent sur l'analyse de la répartition spatiale des êtres vivants, l'analyse des impacts des activités anthropiques sur les milieux naturels (en particulier les rivières), l'utilisation couplée du terrain et de la géomatique, de la télédétection et de l’analyse statistique pour la compréhension de la dynamique des milieux naturels.
Etienne
Gresillon
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Maître de conférences en géographie à l’Université Paris-Diderot, Etienne Grésillon est membre du Ladyss (UMR 7533). En adoptant une lecture géographique de la biodiversité, il étudie les effets des sociétés sur les dynamiques naturelles. Il est également attentif à la complexité des formes prises par les mobilisations sociales de la nature (bois bûche, jardin). Il est par ailleurs co-responsable de l’approche transversale au Ladyss et cherche à décloisonner les frontières entre les disciplines, les chercheurs et la société."
Claire
Giui
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Claire Guiu est géographe, maître de conférences à l’Université de Nantes et membre du laboratoire « Espaces et Sociétés » (ESO UMR 6590) depuis 2009. Elle fut membre scientifique de la Casa de Velàzquez entre 2005 et 2007 et ATER entre 2007 et 2009 à l’Université Paris IV-Sorbonne. Ses travaux portent sur la construction culturelle des territoires (analyse des processus de patrimonialisation, des représentations et idéologies territoriales) et des géographies sonores (espaces sonores, festivals, lieux de musique dans la ville, représentations sonores de la nature). Elle participe à différentes équipes de recherche sur les paysages sonores et la culture (notamment Ciudad sonora à Barcelone, équipe VALEUR de la région Pays de la Loire) et a coordonné plusieurs projets sur les relations entre espaces et sons (École thématique SOUNDSPACE, CNRS, 2011, Projet RINQ, oct.-décembre 2011 ; « L’objet sonore », séminaires au MuCEM, 2010-2011 ; journée...
François
Bouteau
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Biologiste, maître de conférences à l’université Paris Diderot, François Bouteau est membre du Laboratoire Interdisciplinaire des Energies de Demain (UMR 8236 LIED) dans lequel il anime l’équipe « stress environnemental et plantes ». Ses recherches portent plus précisément sur les réponses rapides induites par différents stress abiotiques (température, salinité, sécheresse) liés aux changements environnementaux et lors d'interactions entre plantes et d'autres organismes. Il est également co-directeur du Master 2 Espace et Milieux.
Christophe
Goupil
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Christophe Goupil is Professor of Condensed Matter and Electronics at Université Paris Diderot, where he teaches Solid State Physic, Thermodynamics, Electronics and Semi-Conductor Physics. After 8 years of development of thermoelectric applications into industrial programs including heat recovery in the Automotive and Aeronautical domains, and heat management in buildings, Professor Goupil is now in charge of the DyCo research group. Using a non-equilibrium thermodynamic approach, his research focuses on the coupled dynamics of fluxes and potentials in classical and quantum systems. Professor Goupil develops interdisciplinary projects ranging from fundamental coupled transport in mesoscopic systems to the metabolisms of biological systems and Macroeconomic models.
Patrick
Laurenti
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Patrick Laurenti est maître de conférences à l'Université de Paris-Diderot (UFR des Sciences du vivant), enseignant-chercheur en génétique moléculaire du développement et évolution au Laboratoire Évolution, Génomes et Spéciation.
Jérôme
Sueur
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Jérôme Sueur is an assistant professor at the MNHN in Paris. His research mainly refers to ecoacoustics, a new discipline that aims at tackling ecological research questions through the lens of acoustics. He undertakes projects dedicated to the monitoring and description of acoustic populations, acoustic communities and soundscapes.
Amandine
Gasc
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Amandine Gasc est chargée de recherche l'IRD, ses travaux s’intègrent dans les domaines de l’écologie et de la biologie de la conservation avec un intérêt particulier pour la composante acoustique des environnements naturels. Elle a participé au développement d’outils acoustiques pour l’estimation et le suivi de la biodiversité.
Céline
Clauzel
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Céline Clauzel est Maitre de conférence en géographie à l'université de Paris Diderot. Elle travail plus particulièrement sur la modélisation spatiale des réseaux écologiques, la co-construction d’outil d’aide à la décision pour la gestion de la biodiversité, l'analyse des conflits hommes/animaux sauvages
et les fonctions esthétiques et écologiques du paysage, cela en France et en Chine.
Jeremy
Froidevaux
Luc,Emilie,Meredith,Clelia,Christine,Eric,Marc,Clélia,Etienne,Claire,François,Christophe,Patrick,Jérôme,Amandine,Céline,Jeremy Barbaro,Andrieu,Welch-Devine,Sirami,Raimond,Garine,Deconchat,Bilodeau,Gresillon,Giui,Bouteau,Goupil,Laurenti,Sueur,Gasc,Clauzel,Froidevaux
Jeremy Froidevaux is a conservation biologist with broad interests in bat ecology and conservation. As part of the CERES project, he is investigating the effects of spatial and temporal continuity of mosaic landscapes on forest bat and moth communities in southern France.