Porteur
Brigitte Juanals
Session
Co-porteur(s)
Titre
Territoire en reconfiguration et écosystème médiatique dans le Pima County : tensions entre transition industrielle, environnement et santé (TEREM)
Résumé
Le projet porte sur les reconfigurations de territoires comportant des activités industrielles autour des sujets d’environnement et de santé dans le contexte des processus de transition énergétique. La finalité est de rendre compte, à l’échelle d’un territoire et dans l’écosystème médiatique, des modes de gouvernance, des réseaux d’acteurs et des actions, discours et représentations de ces acteurs qui défendent leurs points de vue dans les arènes de débat. Le devenir des territoires est mis en forte tension entre une politique de transition énergétique et industrielle, d’une part, et les régulations issues des préoccupations environnementales et sanitaires, d’autre part. L’apport du projet réside dans la tentative de décloisonner l’étude menée selon un triple positionnement : le renouvellement de problématique apporté par les travaux en santé environnementale, l’élargissement de la couverture médiatique à l’écosystème médiatique, l’articulation méthodologique entre des études de cas locales et leur mise en perspective. Nous proposons d’étudier ce sujet de manière comparative dans deux aires géographiques situées sur les territoires de l’OHM BMP et de l’OHM Pima County. Le projet est organisé en deux axes de recherche (débats sur les tensions entre industrie-environnement-santé dans le territoire et l’écosystème médiatique ; la construction d’une méthodologie interdisciplinaire comparative).
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • Pima County
Disciplines
Sociologie
Image

Porteur

Brigitte
Juanals
Brigitte Juanals est professeure des universités en Sciences de l’information et de la communication à l'Ecole de Journalisme et de Communication de l'Université d'Aix-Marseille. Elle est chercheuse au laboratoire du Centre Norbert Elias (UMR 8562) et chercheuse associée à l’UMI iGlobes. Ses recherches actuelles portent sur la communication médiatique de l’information et des connaissances dans un domaine d’étude qui associe la communication, l’environnement et la santé, ainsi que le patrimoine (patrimoine naturel et culturel). Ses travaux associent l’analyse, dans la sphère publique, des médias, de la communication des organisations et des institutions et des pratiques d’information-communication des publics.

Participants

Catherine
Brooks
Catherine ,Iris,Jean-Luc Brooks,Eshkol-Taravella,Minel
Catherine Brooks (PhD, Université de Californie) est Associate Professor et directrice de l'iSchool à l’Université d’Arizona. Elle est également la directrice fondatrice du Center for Digital Society and Data Studies. Ses recherches portent principalement sur l'utilisation quotidienne de la langue dans les contextes sociaux. Elle s'intéresse surtout aux utilisations pédagogiques ou sociales des technologies de la communication, aux diverses possibilités de co-construction des connaissances, des relations et des identités, ainsi qu'aux nouvelles possibilités de communication scientifique. Ses travaux de recherche transcendent les frontières disciplinaires et s'appuient sur une variété de traditions et de méthodologies universitaires.
Iris
Eshkol-Taravella
Catherine ,Iris,Jean-Luc Brooks,Eshkol-Taravella,Minel
Iris Eshkol-Taravella est professeure des universités en sciences du langage à l’université Paris Nanterre. Elle mène ses recherches au laboratoire MoDyCo (UMR7114) dans le domaine du traitement automatique du langage (TAL) et de la linguistique de corpus. Ses recherches actuelles portent sur l’analyse de la perception d’un lieu dans les corpus divers (les enregistrements de l’oral, la presse francophone, la presse britannique). Cette perception se manifeste à travers différents paramètres linguistiques : les variations dans les désignations d’un lieu dans le discours, le contexte d’emploi d’un nom de lieu, la polarité associée à ce lieu, les thématiques évoquées en lien avec ce lieu, etc. Sa méthodologie est fondée sur l’analyse du corpus, la modélisation des phénomènes étudiés sous forme d’une typologie taxinomique, le développement des outils informatiques capables de repérer et d’annoter les ces informations en utilisant les techniques...
Jean-Luc
Minel
Catherine ,Iris,Jean-Luc Brooks,Eshkol-Taravella,Minel
Jean-Luc Minel est professeur des universités émérite en Sciences du langage à l'Université de Paris Nanterre. Il est membre du laboratoire MoDyCo (UMR 7114) où il développe des modèles et des outils de traitement de fouilles de textes et d’extraction de connaissances en s'appuyant notamment sur des approches de Deep Learning. Il a dirigé le laboratoire MoDyCo de 2008 à 2017 et préside actuellement le comité scientifique de la TGIR Huma-Num.